UEFA Euro 2016 – Classement des équipes les plus mentionnées sur le digital

Paris, mercredi 13 juillet 2016 – Tout au long de l’UEFA Euro 2016, Repucom analyse la part de voix digitale des équipes nationales qui disputent la compétition. Après chaque phase (1er, 2ème et 3ème matches de groupe, 8ème de finale, quarts de finale, demi-finales et finale), nous analyserons le classement des équipes les plus mentionnées en termes de buzz digital.


Le rapport Repucom European Football est disponible en téléchargement gratuit. Ce nouveau rapport analyse les enjeux sponsoring de l’UEFA Euro 2016.

Télécharger le rapport

Bilan demi-finales et finale : sur le digital, c’est le Portugal qui gagne aussi

Vainqueur dimanche soir de l’UEFA Euro 2016 face à la France, le Portugal remporte également le duel digital entre les deux finalistes avec 65% de part de voix digitale sur l’ensemble de la journée du 10 juillet, contre 35% à son adversaire.

Les deux demi-finales ont suscité un volume d’engagement digital similaire et les deux qualifiés ont logiquement généré davantage de conversations digitales sur ces deux jours. Avec 30% de parts de voix digitales, la France et le Portugal sont devant l’Allemagne (20%) et le Pays de Galles (20%) selon Repucom Digital Pulse, l’indicateur qui analyse le buzz digital des équipes présentes lors de la compétition sur la base des hashtags (#) et noms d’utilisateur officiels.

 

Bilan des 8èmes de finale – L’Angleterre agite les réseaux sociaux après sa défaite contre l’Islande

REP_1200px_Euro2016_Shareofvoice_FR_4

A l’issue des matches des 8èmes de finale de l’UEFA Euro 2016, l’Angleterre et l’Islande sont les équipes qui ont généré la plus grosse part de voix digitale suite à la qualification historique des Islandais.

L’Angleterre, qui a déjà été dans le Top 3 du buzz digital sur les trois matches de poule, se retrouve 1ere sur les 8èmes de finale avec 15% de part de voix selon Repucom Digital Pulse, l’indicateur qui analyse le buzz digital des équipes présentes lors de la compétition sur la base des hashtags (#) et noms d’utilisateur officiels. Leur défaite prématurée a ainsi eu un écho retentissant sur les plateformes digitales.

L’Islande, qui joue sa première compétition majeure, a généré 11% de part de voix grâce à son exploit. Avec neuf places gagnées par rapport à la 3ème journée de poule, c’est la deuxième plus forte progression derrière la Pologne qui passe de la 16ème à la 5ème place après sa qualification face à la Suisse.

Sur les huit matches disputés, la rencontre entre l’Angleterre et l’Islande a ainsi généré près d’un tiers (27%) du buzz digital total. C’est le double de toutes les autres affiches, dont les très attendues Italie-Espagne et Croatie-Portugal.

Le Portugal qui s’est qualifié au bout du suspense grâce à un but à la fin de la prolongation est classé 3ème avec 11% de part de voix, devant le Champion d’Europe espagnol déchu (10%). La France se stabilise en 6ème position malgré la diffusion de son match en plein après-midi, alors que tous ses matches de poule étaient à 21h.

Malgré sa qualification pour les quarts de finale face à l’Irlande du Nord, le Pays de Galles perd dix places dans ce classement par rapport au 3ème match de poule, passant de la 4ème à la 14ème place. Avec 2% de part de voix, la Belgique est en bas de ce classement derrière la Hongrie (6%) qu’elle a pourtant battu.

De manière générale, le buzz généré par les 16 équipes lors des 8èmes de finale est supérieur à celui généré par les 24 équipes lors des 1ers matches de la phase de groupe (10 au 14 juin). Cela souligne l’intérêt et l’enthousiasme grandissant à mesure que la compétition atteint son point culminant.

Bilan 3èmes matches de poule : les outsiders haussent la voix

Digital_Pulse_Euro_2016_FR_3

Les 3èmes matches de poule de l’UEFA Euro 2016 ont révélés leurs lots de surprises, ce qui a engendré une hausse des conversations digitales autour d’outsiders comme la Hongrie, l’Islande ou le Pays de Galles selon Repucom Digital Pulse, l’indicateur qui analyse le buzz digital des 24 équipes présentes lors de la compétition sur la base des hashtags (#) et noms d’utilisateur officiels.

La Hongrie qui finit en tête du groupe F est passé de la 23ème place en terme de buzz digital sur les premiers matches à la 5ème place après les troisièmes matches de poule (en étant remonté à la 14ème place après les deuxièmes matches). Cette augmentation vient à la fois d’une base de fans locale passionnée et engagée, mais également de son statut d’équipe surprise qui alimente les conversations dans les autres pays.

L’Islande est aux portes du TOP 10 (11ème) après avoir été classé 15ème et 16ème lors des deux premières journées. Le Pays de Galles qui avait déjà profité du match contre le rival anglais pour améliorer sa part de voix, reste parmi les tops équipes (4ème) en termes de buzz digital après sa qualification en tête du groupe B.

Autre progression notable, la Suisse passe de la 23ème à la 7ème place, profitant de son match contre le pays hôte. Ce résultat souligne l’influence d’une opposition face à une équipe de premier plan sur le nombre de conversations digitales.

Malgré son élimination, la Turquie est en tête de toutes les conversations digitales. La victoire face à la République Tchèque a mobilisé la large base de fans turcs et a généré 5% du buzz. Le Portugal arrive 2ème de ce classement (à quelques mentions de la Turquie) après le match haut en couleurs face à la Hongrie et leur qualification pour les huitièmes de finale. L’Angleterre complète le podium (4,8%) malgré son match nul face à la Slovaquie et la perte de la 1ère place du groupe B.

A noter que 6 des 8 équipes éliminées après les phases de poule de l’UEFA Euro 2016 sont aux 6 dernières places de ce classement Digital Pulse (Roumanie, République Tchèque, Ukraine, Suède, Albanie et Autriche).

Bilan 2èmes matches de poule : l’Angleterre et le Pays de Galles buzzent

Digital_Pulse_Euro_2016_FR_2

La victoire de l’Angleterre face au Pays de Galles dans un match plein d’intensité a permis aux deux pays de générer le plus fort buzz digital sur les deuxièmes matches de poule de l’UEFA Euro 2016. Avec 6% de part de voix et 900 000 mentions, l’Angleterre est l’équipe qui a suscité le plus d’engouement.

La France quitte le podium, mais reste dans les équipes les plus mentionnées (4ème). Dans le Top 10 de ces matches, on note que 7 équipes ont bénéficiés de la diffusion de leur match à 21h.

Parmi les baisses notables, la Roumanie et la Russie perdent respectivement 20 et 12 places dans le classement. La Roumanie qui a eu les honneurs du match d’ouverture et qui avait profité du buzz généré à cet occasion est dernière du classement. La Russie, dont le match nul contre la Slovaquie a suscité moins d’intérêt que le premier match contre l’Angleterre, est 19ème.

Bilan 1ers matches de poule : la Turquie en tête des conversations digitales

Digital_Pulse_Euro_2016_FR_1

A l’issue des premiers matches de poule de l’UEFA Euro 2016, l’équipe nationale de Turquie est la grande gagnante en termes de conversations digitales selon Repucom Digital Pulse, l’indicateur qui analyse le buzz digital des 24 équipes présentes lors de la compétition sur la base des hashtags (#) et noms d’utilisateur officiels.

Malgré leur défaite contre la Croatie dimanche dernier, les conversations mentionnant la Turquie représentent 28% de part de voix sur l’ensemble des discussions en rapport à la compétition. La France arrive deuxième avec 8% des conversations et l’Angleterre complète ce Top 3 avec 7%.

Plus de 4 messages sur 5 (81%) mentionnant la sélection turque ont été émis de Turquie. Et avec 22% des conversations en lien avec l’UEFA Euro 2016 provenant de Turquie, le pays est également le plus prolifique parmi toutes les nations représentées.

Sur la page Facebook UEFA Euro 2016, la Turquie est le pays européen le plus représenté avec 4% des fans au total.

Derrière la Turquie, la France et l’Angleterre, l’analyse Digital Pulse de l’UEFA Euro 2016 classe la Roumanie quatrième avec 6% de part de voix, un résultat lié en grande partie à l’enthousiasme autour du match d’ouverture de vendredi dernier. L’Italie se classe en cinquième position après sa victoire dans le match très attendu contre la Belgique.

Digital Pulse est une solution de Repucom qui analyse
la présence digitale de plus de 750 équipes et compétitions
dans 7 sports et sur 11 pays afin d’analyser et de comparer
avec précision l’impact online à l’international
des sports, des équipes et des compétitions.

Nous contacter