Etude de Cas – L’impact positif du Super Bowl 50 sur la population de San Francisco

Paris, mercredi 27 avril 2016 – Nielsen Sports a mené une étude sur l’impact du Super Bowl 50 sur la région de San Francisco, région hôte de l’événement. Les résultats montrent que le Super Bowl 50 a eu un impact positif sur la population locale. L’analyse porte sur l’opinion des résidents vis-à-vis des animations organisées autour du Super Bowl et sur leur intérêt pour accueillir de futurs événements majeurs dans la région. Des données clés pour les comités d’accueil et d’organisation de la région qui cherchent à attirer ou organiser des événements de renom sur leur territoire.

L’étude Nielsen Sports montre que parmi les 5,7 millions d’habitants de la région de la Baie de San Francisco âgés de 18 ans ou plus, 65% donnent un indice de performance positif au Super Bowl 50. Ce chiffre monte à 84% chez les personnes ayant participé à au moins une animation. Seul 8% du total des répondants donnent un indice de performance négatif. La circulation est le principal problème cité par les résidents qui ont subi un désagrément par rapport à l’événement.

La majorité des résidents de la Baie de San Francisco déclare que le Super Bowl a eu un impact positif en termes de tourisme, d’opportunités pour les entreprises locales et de notoriété pour la région.

Le Super Bowl 50 est classé comme le grand événement favori de cette dernière année organisé dans la région de San Francisco par 51% des répondants, soit trois fois plus que la Fleet Week, le deuxième de ce classement.

Le succès des animations locales

Les conclusions de l’étude montrent qu’un tiers des habitants adultes de la région de la Baie de San Francisco (1,9 million) a participé à une des animations liées au Super Bowl dans la région. Avec 1,1 million de participants, l’animation la plus populaire aura été le Super Bowl City, la fan zone gratuite organisée par le Super Bowl 50 Host Committee, le comité d’accueil et d’organisation du Super Bowl 50 pour la région de San Francisco.

La responsabilité et le lien social était au cœur de l’événement. Les actions entreprises dans ce sens ont permis de toucher les “Millenials” (18-34 ans), un des segments démographiques les plus difficiles à atteindre et très sensibles à ces problématiques. Parmi les répondants ayant participé à au moins une des animations du Super Bowl, 50% étaient des “Millenials” et 38% étaient des familles avec enfants. La proportion globale était de 52% de femmes et 48% d’hommes.

Super Bowl et responsabilité sociale

La responsabilité sociale est une des préoccupations de la population locale puisque 84% des répondants déclarent qu’il est important que les événements majeurs soient couplés avec des actions caritatives. Cette conclusion est un indicateur clé pour engager la population locale dans la perspective d’organisation de futurs événements.

Selon Keith Bruce, CEO et Président du San Francisco Bay Area Super Bowl 50 Host Committee, les associations de la région ont reçu 13 millions de dollars du “50 Fund”, ce qui rend ce Super Bowl 50 l’édition la plus caritative de l’histoire.

“Un objectif clé était de construire un héritage qui est amené à durer bien au-delà du match. Le comité d’accueil du Super Bowl 50 a créé le “50 Fund” afin de distribuer des dons à des associations qui ont pour mission la réduction des inégalités pour les enfants, les jeunes et les familles à faible revenu de la région de San Francisco.”

L’approbation de la population locale pour organiser de futurs événements sportifs majeurs

Les habitants de la région de San Francisco ont indiqué être très favorables à l’organisation de futurs événements sportifs dans leur région. Selon l’étude, 64% des adultes ont indiqué qu’il leur semblait important d’accueillir des événements sportifs majeurs dans leur région. Les répondants mettent en avant la création d’emplois, les bénéfices économiques, l’héritage pour la communauté, le sentiment de fierté et d’appartenance et également la promotion de la région comme destination touristique.

Parmi les personnes interrogées par Repucom, 93% déclarent que les événements majeurs doivent créer de l’emploi et des opportunités de business dans la région. 91% déclarent qu’ils doivent laisser un héritage pour la communauté. 90% déclarent qu’ils doivent augmenter le sentiment de fierté et d’appartenance. Et 88% déclarent qu’ils doivent faire la promotion de la région de la Baie de San Francisco auprès des touristes américains et internationaux.

“Les comités d’accueil et d’organisation qui cherchent à attirer ou organiser des événements majeurs sur leur territoire doivent impérativement prendre en considération leur impact sur les populations locales autant que leur impact économique” explique Michael Lynch, Head of Consulting de Repucom North America. “La mise en avant de la responsabilité sociale par le comité d’organisation du Super Bowl 50 a clairement eu un impact sur les populations locales, en témoigne leur participation et l’évaluation positive de l’événement dans sa globalité.”

Parmi les événements sportifs que la population de la région de San Francisco souhaite accueillir dans le futur, le Super Bowl est en tête (45%), suivi des Jeux Olympiques (43%), du All-Star Game MLB (32%) et du All-Star Game NBA (31%).

Nielsen Sports accompagne de nombreux territoires et comités
d’organisation à travers le monde dans la mesure et l’évaluation
des impacts d’événements.

Plus d'infos

Infographie